Voyage à Sydney

Hello!

Septembre est arrivé, je reviens de voyage.

Rien n’était prévu et c’est justement ce qui m’a motivé à partir.
Antoine, Guillaume et moi-même avons décidé de louer un van et de partir un peu à l’aventure. « Oui mais les cours tous ça!! »
Pas de panique, je n’avais pas cours. Cette semaine était une semaine de pause à la moitié du semestre: le mid-semester break.

Le van

Le van - Worms

Le van – Worms

Le van - Worms

Le van – Worms

On a loué un wicked campervan (http://www.wickedcampers.com). Ces vans sont apparement assez célèbres ici.
Ils sont plutôt vieux, (années 90s, 350 000km au compteur) mais ils roulent.
On a payé environ 250$ par personne pour la location (location + assurance de 25$ par jour à vrai dire)

Le van - Derrière

Le van – Derrière

Le van - Worms

Le van – L’intérieur

Notre van était sensé être pour 3 personnes. C’est ce qu’il a fait durant cette semaine mais honnêtement, il s’agissait d’un van deux places légèrement traffiqué pour accueillir une troisième personne en plus.
Bref, nous avons décidé de prendre l’assurance la plus complète qui nous était proposée afin de ne pas devoir débourser d’argent si un pépin nous arrivait. Heureusement, rien ne nous est arrivé.

Pour la destination, nous avions tout d’abord pensé à nous rendre à Brisbane. On loue le van pour un nombre illimité de kilomètres. Cependant, petite surprise, une fois arrivé à l’agence de location, on apprend que le kilométrage est illimité dans la limite de 250km/jour.
Oui oui, c’est logique.

Nous avons donc réduit nos ambitions et nous sommes partis pour Sydney (un peu plus de 250km/jour mais le responsable nous l’a accordé).

Trip to Sydney - Map Australie

Voyage vers Sydney – Vue depuis l’Australie

Trip to Sydney - Map

Voyage vers Sydney – Le trajet

Wilsons Promotory Park

Sur la route, nous avons fait un premier arrêt à Wilsons Promotory Park. Un park national situé sur une péninsule. On est arrivés de nuit (18h30). Tout était fermé. Mais une pancarte indiquait de s’installer quand même: on aurait à payer notre nuit le lendemain.
Sur le parking/camping se promenaient des wombats à la recherche de quelques herbes tendres ou autre plante à se mettre sous la dent. Moi qui adore ces bestioles, j’étais ravi..
La fatigue nous a rapidement pris. Et à 21h00, plus un bruit ne se faisait entendre sur le camping. Nous avons cependant été réveillés à deux reprises : quelqu’un/chose secouait notre van. Après avoir gueulé un bon coup, le van a arr^té de bouger même si on entendait encore gratter devant le van.
Au petit matin, la terre était toute retournée devant le van et à côté de ça quelques petites crottes. Un animal était bien responsable de notre réveil.

Wombat à Wilsons Promotory Park

Wombat à Wilsons Promotory Park

Wilsons Promotory Park - Vue sur l'Océan

Wilsons Promotory Park – Vue sur l’Océan

Il faut noter que quasiment chaque nuit nous avons payé un emplacement de camping. Tout simplement car il est interdit en Australie de dormir dans son véhicule dans la rue. A plus forte raison dans les parcs nationaux.
Les rangers ou la police guettent et l’amende est de 200$ si jamais ils nous surprenent à enfreindre la loi.

Après un petit tour sur squeaky beach, une plage de sable blanc qui grince quand on marche dessus (d’où son nom), nous avons fait un peu de marche: Lilly Pilly Gully. Une petite marche dans la forêt.

Squeaky Beach - Pieds dans le sable

Squeaky Beach – Wilsons Promotory – Plage au sable blanc

Squeaky Beach

Squeaky Beach

Squeaky Beach - Pieds dans le sable

Squeaky Beach – Wilsons Promotory – Les pieds dans le sable

Mallacoota

Nous nous sommes remis en route jusqu’à Mallacoota, petite ville à la frontière du Victoria (Etat de Melbourne) et du New South Wales (Etat de Sydney). Elle fait partie d’un autre parc national dont je ne retients pas le nom (en plus il est imprononçable alors bon…).
Là aussi, nuit dans un camping. Ce coup-ci, il n’y avait vraiment personne. Le parc national était désert…

Au petit matin, un petit tour sur la plage pas loin du camping pour s’apercevoir qu’il n’y avait rien d’exceptionnel. (une plage comme en France quoi…).

Moi - Squeaky Beach

Moi sur Squeaky Beach – Wilsons Promotory Park

Forêt Lilly Pilly Gully

Forêt Lilly Pilly Gully – Wilsons Promotory Park

Eden

Le temps n’arrangeant rien à l’affaire (il faisait gris, un peu de vent, bref froid), nous avons poursuivit notre route jusqu’à Eden. Beaucoup de gens conseillent de s’y arrêter.
Nous y avons fait un petit barbecue (utilisant le barbecue en libre accès), puis nous avons continué notre chemin.
Je ne sais pas si c’était parce que c’était l’hiver ou parce que le temps était moche (ou les deux), mais je n’ai rien trouvé d’exceptionnel dans cette ville côtière…

Forêt Lilly Pilly Gully

Forêt Lilly Pilly Gully – Wilsons Promotory Park

Kiama

Nous avons passé notre troisième nuit à Kiama à un peu plus d’une centaine de kilomètres de Sydney.
Nous avons pu voir le lendemain matin le Blowhole, une sorte de geyser : les vagues viennent se casser dans une paroi rocheuse. Cela produit une sorte de geyser qui peut monter jusqu’à 30m de haut apparement.
Une fois de plus, le beau temps n’était pas au rendez-vous…

Kiama

Kiama

Blowhole - Kiama

Blowhole – Kiama – Le geyser sort de ce trou

Sydney

Nous sommes enfin arrivés dans la belle ville. Après avoir tourner plusieurs fois dans le centre ville, nous nous sommes décidés à nous garer dans un parking souterrain à côté de l’opéra. 12$ les 31 minutes (à 31 minutes, le tarif est le même que pour une heure…).
On a pris quelques photos de l’opéra et du Harbour Bridge en face avant de reprendre le van pour aller se garer en périphérie du centre ville, là où c’est gratuit.
C’est à Rose Bay qu’on a trouvé notre bonheur (8km du centre). On a posé notre van et on a prit un ferry pour rejoindre Alexis et Yoma, deux Epitech étudiant à Sydney, dans le centre ville.

Sydney - CBD

Sydney – CBD

Sydney - Vue sur le Harbour Bridge et l'Opera House

Sydney – Vue sur le Harbour Bridge et l’Opera House

On a donc pu arpenter les rues du CBD de Sydney toute l’aprèm. Le soir, on a rejoint un autre quartier de Sydney pour boire un verre avant de rejoindre notre van sous la pluie.
Nous avons cette nuit-là pris le risque de dormir dans notre van car les campings les plus proches sont extrèmement loins du centre-ville…
Pas de mauvaise surprise au réveil. Mais ne voulant pas tenter le diable, nous avons bougé notre van dans un quartier voisin pour éviter de se faire repérer par la police que nous avions croisé la veille sur le parking alors que nous allions nous coucher.

Sydney - The Opera House

Sydney – The Opera House

Drapeau Darling Harbour

Drapeau australien flottant sur Darling Harbour à Sydney

Une deuxième journée, un peu meilleure, à nous ballader dans les rues. L’après-midi, nous avons décidé d’aller à l’Australian Museum. Apparement le plus vieux musée de l’Australie. On a pu voir plein de choses sur la faune australienne, sur les dinosaures, sur les squelettes ou encore sur les aborigènes (peuples indigènes de l’Australie).
Finalement, las de nous ballader dans les rues, nous avons décidé d’écourter notre séjour à Sydney pour prendre le chemin du retour. Nous avons donc rejoint notre van en bus et pris la direction de Canberra, la capitale australienne.
Nous nous sommes arrêtés en route à Goulburn, rien d’intéressant hormis un accueil peu aimable du propriétaire du camping qui nous a rappelé que son camping fermait à 19h00 et qu’on aurait du réserer avant d’arriver.

Oui, nous sommes arrivés à 22h00. Mais un numéro à appeler en cas d’arrivée tardive était indiqué sur la porte de la réception. Si on ne veut pas être dérangé, on ne laisse pas son numéro…

Wombat Australian Museum

Un Wombat à l’Australian Museum de Sydney

Koala Australian Museum

Un koala à l’Australian Museum de Sydney

Parc Sydney

Un petit parc à Sydney

Canberra

Nous voilà à la capitale!

Esplanade Canberra

Vue sur l’esplanade devant le Parliament House à Canberra

Emblème Australien - Canberra

L’emblème australien à l’entrée du Parliament House à Canberra – Un kangourou et un émeu, ces animaux ne peuvent physiquement pas reculer

Une petite ville. Pas grand chose à voir si ce n’est le parlement.
C’est ce qu’on a fait. On s’est garé dans un parking souterrain sous le parlement et on est montés visiter.
Très beau building. Rien d’extra-ordinaire mais la vue était sympa.

Parliament House - Canberra

Parliament House – Canberra

Parliament House - Canberra - InterviewParliament House - Canberra - Interview

Parliament House – Canberra – Des gens importants certainement…

Pourquoi la capitale de l’Australie est une petit ville? Apparement parce que au moment de choisir une ville, Sydney et Melbourne se faisaient la guerre pour être la capitale. Le gouvernement a donc été construire une nouvelle ville qui remplirait la mission de capitale.

En route pour Philip Island

Après Canberra, nous avons repris la route. Un petit arrêt sur une aire de repos au milieu du bush pour faire griller des saucisses et on se dirige ce coup-ci vers Philip Island. On passera tout de même la nuit à Sale, ville assez sympa où nous nous étions arrêtés pour manger à l’aller. Un camping de fortune dans un grand terrain vague avec quand même des sanitaires. J’y ai rencontré un vieil homme qui m’a raconté sa passion pour la pêche. Youhou.

A notre arrivée sur Philip Island, le beau temps était de retour. Et ça c’était plutôt cool. On a trouvé un camping pour la nuit, plutôt cher d’autant que le proprio ne voulait pas ouvrir les emplacements de son camping « l’herbe est trop humide ». Du coup, on a dormit devant des petites cabanes destinées au backpackers. D’un autre côté, on aurait eu un emplacement, ça aurait rien changé.
On a fait la connaissance d’un hollandais qui partait en roadtrip avec un 4×4 amménagé.

Philip Island - Paysage

Philip Island – Paysage à côté du Koala Center

Une visite du Koala Center l’après-midi pour pouvoir en prendre en photo (on a même vu un kangourou traverser le parc) et direction la plage pour le soir. Enfin pas vraiment la plage. Disons que sur cette île, à certaines périodes de l’année, des petits pinguins viennent dormir au coucher du soleil.
Une attraction en est née. Il est donc possible d’observer ces petits bonhommes sortir de l’eau et regagner la terre. La « Parade des Pingouins ».

Kangourou - Philip Island

Un kangourou essayant de piquer la vedette aux Koalas au Koala Center de Philip Island

Moi avec un Koala

Moi avec un Koala – Oui, il fallait une photo de ce genre

Il faisait plutôt froid d’ailleurs. L’absence de soleil nous rappelle qu’on est pas encore en été..

Pingouins Philip Island

Pingouins sur Philip Island – La photo n’est pas de moi (pas le droit aux photos lors de la parade des pingouins…)

Fin du voyage

Et voilà. Je suis de retour à Melbourne. Le beau temps est là, pourvu que ça dure.
Beaucoup de choses ont changé pendant mon absence. Deux de mes colocs sont partis (ou sont en train de partir) et ont été remplacés par des nouveaux arrivants.
Notre mentor Jay a dû repartir en Inde à cause d’un problème administratif avec son visa mais il sera de retour d’ici 6 mois (le temps que sa demande de résidence permanante soit acceptée). On lui avait dit aurevoir avant de partir en roadtrip.

Pour ma part, le boulot reprend. Trois devoirs sont à rendre pour les semaines qui arrivent, je vais reprendre mes livraisons de courrier cette semaine pour renflouer un peu les caisses.

Opera House of Sydney

Opera House of Sydney

Pour tirer une conclusion sur ce voyage, je dirais que c’était vraiment bien. Ça m’a permis de me changer un peu de la routine qui commençait à s’installer à Melbourne. J’ai pu voir d’autres choses, me sentir enfin en Australie, l’Australie que j’avais connu il y a quelques années.
Sydney est une belle ville. Très bien pour le tourisme. Mais je préfère tout de même Melbourne. Je ne saurais pas expliquer pourquoi mais je suis content d’avoir choisi Melbourne et non Sydney pour mon université cette année.
Mon prochain voyage devrait être début novembre avec ma soeur, nous feront la Great Ocean Road normalement (route entre Melbourne et Adelaide).

Voilà pour cette semaine, je vous souhaite à tous une bonne semaine et rendez-vous au prochain article!
N’hésitez pas à commenter ou à poser vos questions, ça me fait plaisir de savoir que certains lisent mon blog =)

Bonus : Statistiques du voyage

  • 297,12 Litres d’essence consommés (430$)
  • 250$ de location de van par personne (assurance et badge péage compris)
  • 2690 kilomètres parcourrus (environ 30h)
  • 4 McDonalds ou Hungry Jack’s mangés (10$ à chaque fois environ)
  • 1 restau chinois (environ 10$)
  • 2 barbecue (saucisses)
  • 1 ferry pris (3$)
  • 3 bus pris (3.70$ environ à chaque fois)
  • 95$ de bouffe
  • 5.45$ de gaz pour le réchaud
  • 15$ de parking (dont 12 à Sydney)
  • Une centaine de kangourous et wombats morts croisés sur la route
  • 1 canard renversé

Autres points :

  • Les cocas glacés larges au Hungry Jacks à 1$, c’est cool!
  • Ne pas se garer dans le centre de Sydney
  • Il n’y a rien à Watsons Bay
  • Les commerçants ont un humour très fin
  • Un canard c’est con
  • Il ne faut pas commencer à traverser la rue quand le petit bonhomme devient roue clignotant

 

Mathieu Ville

https://www.mathieuville.eu

Etudiant d'Epitech Lyon effectuant sa 4e année au Royal Melbourne Institute of Technology

View more posts from this author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.